Bibliothèque de Nivelles

Prix du Meilleur Livre Etranger Hyatt Madeleine 2009

19.11.2009 15:09 Il y a : 9 yrs

Le Prix du Meilleur Livre Etranger, qui s’est associé pour la deuxième année consécutive avec l’hôtel Hyatt Regency Paris Madeleine, a attribué ses prix mercredi 18 novembre


Pour cette seconde édition, quelques clientes fidèles du Hyatt Regency Paris Madeleine ont été choisies pour lire la dernière sélection de livres et participer au vote final. Leur avis comptait pour un vote.

Le Prix du Meilleur Livre Etranger Hyatt Madeleine du roman a été attribué à Karel Schoeman pour « Cette Vie » (Ed. Phébus).

Au XIXe siècle dans le Roggeveld, une région d'Afrique du Sud, une femme se meurt. Profondément seule mais lucide, elle égrène ses souvenirs et fait revivre le monde des Afrikaners.

Karel Schoeman est né le 26 octobre 1939 à Trompsburg (Orange Free State).Cet auteur qui écrit en afrikaans est un érudit qui lit parfaitement le français et en particulier les auteurs du 17e et du 18e et qui a aussi traduit en afrikaans des oeuvres de Schiller, de Schnitzler et des nouvelles de Tchékov.

« Cette vie » a reçu le Prix Herzog, la plus haute distinction littéraire sud-africaine.

Le Prix du Meilleur Livre Etranger a été décerné à l’unanimité dans la catégorie Essai à Pascal Khoo Thwe pour « Une odyssée Birmane ».

Récit autobiographique de P. Khoo Thwe, né en Birmanie en 1967. Il raconte son éducation au sein de la tribu des Padaung, sa tentative de devenir prêtre catholique, ses études de littérature anglaise à Mandalay, la répression de la dictature militaire birmane, sa lutte pour combattre le régime birman et son exil.

Pascal Khoo Thwe, né en 1967, nous raconte comment, alors qu’il était étudiant à l’université de Mandalay, il s’est retrouvé à la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande, mêlé à la guerre qui sévissait alors. Il avait rejoint les rebelles combattant le gouvernement de Rangoon après la répression brutale du mouvement démocratique.


Le jury a également souhaité rendre hommage à l’unanimité à Ismail Kadaré, pour l’ensemble de son œuvre (Fayard).

Ismaïl Kadaré est né en 1936 à Gjirokastra. Il a fait ses études supérieures à la faculté des lettres de Tirana, puis à l'institut Gorki à Moscou, et est rentré en Albanie après la rupture des liens entre son pays et l'Union soviétique. Son œuvre romanesque comprend entre autres : « Le général de l'armée morte », « Les tambours de la pluie », « Le Grand Hiver », « Le crépuscule des dieux de la steppe, « Avril brisé », « Le pont aux trois arches, « La niche de la honte, « Invitation à un concert officiel et autres récits », ...


L’hôtel Hyatt Regency Paris Madeleine, boutique hôtel parisien (24 Blvd Malesherbes, Paris 8ème) déjà orienté vers la culture grâce à ses Brunchs Littéraires mensuels et son partenariat avec le Musée du Jeu de Paume, et qui renforce par ce partenariat avec le Prix du Meilleur Livre Étranger son positionnement culturel et littéraire.

Pour la quatrième année consécutive, Daniel Picouly renouvelle son rôle d’hôte des plus belles plumes à l’occasion de ces Brunchs Littéraires.

La saison dernière il avait accueilli : Jean Teulé, Catherine Millet, Benoite Groult, Laurent Gaudé, Jean Louis Fournier, Erik Orsenna, Tierno Monénembo, Charles Dantzig, Boris Cyrulnik, Raphaël Enthoven.

Source : Communiqué de presse

Juan


Sources : blog.prix-litteraires.info, prix-litteraires.net et Electre – 19 novembre 2009


Actualités
Vos bibliothécaires vous répondent en moins de 72h, service gratuit !
LobbesDiapo.jpg