Bibliothèque de Nivelles

Détail

Titre:
Rudolph Valentino
Auteur:
Recqueville, Jeanne de
Editeur:
France-Empire
Année:
1978
Description:

La principale volonté de l’auteure de cette biographie, Jeanne de Recqueville, est de rétablir la vérité sur l’idole de toutes, le « plus grand séducteur de l’écran », l’acteur Rudolph Valentino. Car, peut-être par jalousie ou sensationnalisme journalistique beaucoup de fausses informations ont circulé sur cet homme. Le plus grand « latin lover » du cinéma américain est né le 6 mai 1895 en Italie, à Castellaneta dans les Pouilles. Il est le fils d’un ancien officier de cavalerie, devenu vétérinaire, Giovanni Guglielmi et d’une française Gabrielle Barbin. Il débarque le 23 décembre 1913 à New York. Il sera aide-jardinier, plongeur, chômeur et enfin danseur mondain dans des dancings sous le nom de Rudolph di Valentina. Après quelques déboires, Rudolph quitte New York pour la Californie car un ami l’incite à le rejoindre à Hollywood et à se lancer dans le cinéma. Commencent les petits rôles de figurant, puis les rôles récurrents de comte italien sans scrupules et enfin en 1921 le rôle principal du jeune argentin riche et désœuvré qui danse le tango et courtise les filles dans « Les quatre cavaliers de l’apocalypse ». Du jour au lendemain nait Rudolph Valentino, grande révélation du cinéma muet américain devant lequel se pâment toutes les femmes. La suite du livre raconte presque sous forme d’un roman ses mésaventures et succès cinématographiques, ses mariages, ses divorces, le boycott de ses films par l’Italie de Mussolini (encore plus virulent quand Rudolph obtient la citoyenneté américaine en 1925), sa longue agonie, et enfin sa mort le 23 août 1926 à 31 ans d’une péritonite généralisée. Une foule immense défilera pendant trois jours devant sa dépouille.
Public:
Adultes
Organisme:
Réserve centrale (Lobbes) - Caroline

Actualités

posez une question à Eurêkoi

jodoigne200.jpg